→ CHANSON/MUSIQUE

MORAN

Moran

MORAN le silence des chiens 425x425

Et un peu de son: ici «Merveilleux»


ET S'IL N'Y AVAIT PLUS D'AMOUR POUR ÉCLATER LE COEUR DE L'HOMME... 

Texte: Sandrine Charlot Zinsli


Le silence des chiens, 4ème album

Le chanteur québecois Jef Moran sera en concert en duo avec Thomas Carbou à la guitare, le 21 mars 2018, à 20h, à la Keller 62 à Zurich. En savoir plus

Nous invitons quelques élèves-gymnasiens à venir découvrir cet artiste. C'est notre cadeau francophone!

Moran sera également pendant trois jours à Burgdorf du 16 au 18 mars. Et il ne sera pas seul: en plus de Thomas Carbou, il y aura chaque soir des invités différents: de Elina Duni à Sarah Toussaint-Léveillé, mais aussi Marcel Kanche. Enfin cette édition du Berthoud Festival rendra hommage à quatre grands de la musique: Léo Ferré, Serge Gainsbourg, Bob Dylan et Leonard Cohen  En savoir plus


→ PRINT


Avec une guitare comme un cœur qui bat trop fort et une voix éraillée qui écaille le monde avec douceur, dès la première chanson, on entre dans l'univers de Moran. «Et s'il n'y avait plus d'amour pour éclater le cœur de l'homme» se demande-t-il d'emblée dans «Merveilleux». A moins que ce soit à chacun d'entre nous qu'il pose la question, écouteurs avides de ces mots qui touchent parce qu'ils ne tranchent pas. Instillant le doute et une certaine mélancolie, ils semblent nous être dits presque à l'oreille. Dans un souffle chaud, il est question de cette histoire d'amour un peu trop lourde, qui assomme ou fait hurler avant de se taire, noyée sous des averses de silence qui ne répare rien.  

OU DONC IRA LE MONDE ENTIER QUAND IL AURA FERMÉ SA GUEULE
«Le silence des chiens» qui donne son nom à l'album fait un constat juste et un peu amer. On touche à tout, mais cela ne rime à rien. On est tous un peu aveugles et muets, presque déSENSibilisés. Seuls les mots des poètes peuvent encore être des armes tonitruantes dans le silence ambiant. Evidemment, comme en écho, on entend le texte saccadé et puissant de Léo Ferré «Nous sommes des chiens qui se décolliérisent et posent leur os comme on pose une cigarette, quand on a quelque chose d'urgent à faire...».

Tout l'album évoque ce fouillis des sentiments et des sens qui peut provoquer la chute ou l'émerveillement. Ce n'est finalement qu'un grand cri d'amour. Et cela risque de donner un bien beau concert.
(SCZ 09/02/2018)