→ CINÉMA

LES JEUX DE HITLER

Dans le cadre du cours de J. Prieur

LE 1er JUIN 2016, 19H

• ETH


ETH HG D 5.2
Rämistrasse 101
8092 Zürich
http://www.francais.ethz.ch/fr/evenements.html

Avec le soutien de l'Alliance française de Zurich




 

 

 


Les jeux d’Hitler, Berlin 1936
Le film est présené en  avant-première dans le cadre du cours de Jérôme Prieur qui s'achève cette semaine.

«En regardant les images tournées il y a juste soixante-dix ans lors des Jeux olympiques de 1936, on en oublierait presque qu’elles ont été filmées en plein cœur de l'Allemagne nazie.
Le jeune champion noir américain, Jesse Owens, remporte à Berlin 4 médailles d’or. Son triomphe au 100 mètres, au 200 mètres, au 4x100 mètres et au saut en longueur semble consacrer encore aujourd’hui, malgré l’idéologie raciste du national-socialisme, la victoire du sport et de l'idéal olympique, comme si l’athlète noir américain avait réussi à laver la tache de la participation aux Jeux d’Hitler, comme si le jeune champion du monde avait été notre champion, et qu'il était parvenu, sportivement, à écraser le monstre nazi.
L’exploit magnifique de Jesse Owens est incontestable, mais cette belle histoire à laquelle nous voudrions croire, n'est qu'un arrangement avec la réalité des choses, une fiction dans laquelle le sport a été un alibi, les Jeux, un jeu avec les apparences.
Hitler, qui avait hérité des Jeux olympiques, a vite compris que cet événement mondial serait un instrument politique décisif pour le prestige du parti national-socialiste et sa mainmise sur la jeunesse allemande, en même temps qu’une vitrine grandiose pour la reconnaissance internationale de l’Allemagne nazie.
Dès 1933, à l’occasion de la préparation et de l’organisation de la XIème olympiade, parallèlement à l’entreprise de contrôle de la société allemande, commence une gigantesque opération de propagande. Le film de Jérôme Prieur la raconte en détail et montre pour la première fois, uniquement à l’aide d’actualités officielles et de films amateurs, la mise en scène d’un spectacle fascinant qui fut bien moins sportif que politique.»

Détails: http://www.francais.ethz.ch/fr/evenements.html