→ ART/MUSÉES

GERMAINE RICHIER -
LA VIE SCULPTÉE

Retour sur une époque avec Manuel Müller, sculpteur et Nicole Viaud

LE 16 JUIN 2016, À 18H

•ARTDOCK


Art Dock Zürich
Hohlstrasse 258
8004 Zürich
043 322 07 90 / MOB 079 709 34 46

www.art-dock-zh.ch

Infos sur la visite:


frauen power

 

 

 


Nicole Viaud, historienne d'art,  organise une visite guidée-rencontre de l'exposition Frauen-Power. Elle parlera notamment de la sculptrice Germaine Richier et sera accompagnée de Manuel Müller, le fils de Robert Müller, qui a été l'élève de l'artiste française.

Ils évoqueront ces pratiques d’atelier qui ont révolutionné la conception même de la sculpture dans les années 1950. Pourquoi Zurich est-elle le terreau des avant-gardes dans la première moitié du XXe siècle? Regards croisés sur une période cruciale. / Rückblick auf einen entscheidenden Wendepunkt in der Kunst des 20. Jhr.

La visite se fera en deux langues d/f.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les réfugiés de l’Europe en guerre affluèrent à Zurich. Parmi eux, des artistes, cabarettistes, écrivains, acteurs ou musiciens qui allaient véritablement dynamiser la vie culturelle de cette ville. Germaine Richier, qui avait épousé le sculpteur zurichois Otto Charles Bänninger, praticien à l’atelier de Bourdelle, son maître, rejoint la Suisse au moment où la guerre éclate. Elle loue un atelier à Zurich où elle donne des cours, notamment à Robert Müller. En 1942, René Monney devient le «massier» de l’atelier. Manuel Müller, sculpteur, témoignera de l’influence de Germaine Richier sur la génération des années 1950 et sur l’art de son père; Nicole Viaud, qui fut la compagne et seconde épouse de René Monney, évoquera les pratiques d’atelier en France et en Suisse dans la première moitié du XXe siècle, ainsi que l’enseignement des Ecoles des arts et métiers alémaniques, notamment à Zurich.
L’exposition FRAUEN POWER illustre cette évolution.