→ CINÉMA

JURA: ENRACINÉS À LEUR TERRE

Un film de Daniel Künzi

A PARTIR DU 19 OCTOBRE 2017

• CINÉMA HOUDINI, ZH



Badenerstrasse 173
8003 Zürich
 +41 (0)44 455 50 33
www.kinohoudini.ch

En présence du réalisateur:
dimanche 22 octobre à midi au Houdini

Les séances: ici


jura

Le flyer: ici

Le film est aussi à voir le lundi 23 octobre à 20h50 sur la RTS 2.

 

 


Le film JURA:ENRACINÉS A LEUR TERRE sort en Suisse allemanique. Le documentaire du réalisateur suisse Daniel Künzi montre trois familles de paysans du Jura qui ont décidé de retourner à une agriculture plus proche de la nature.

DE QUOI IL EST QUESTION:
Les fermiers jurassiens cultivent leurs terres et élèvent leurs animaux avec passion. Certains sont parfaitement conscients des défis sociaux, écologiques, et économiques auxquels est confrontée l'humanité. Leur situation précaire les force à porter un autre regard sur le monde. Avec la fin des quotas laitiers européens entrée en vigueur en 2015, ils savent qu'ils mènent désormais une lutte pour leur survie. Mois après mois, ils déchantent: maladie, impossibilité de trouver des crédits, leurs filles qui ne veulent pas reprendre le domaine. Ils envisagent aujourd'hui de renoncer à leur exploitation.

Ici un avant-goût avec le trailer:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=25&v=XYvyL9sFxTc

CE QU'ON EN PENSE:
Le film est un constat assez sombre sur la situation actuelle des petits paysans bio du Jura. Ceux-ci se retrouvent assez seuls dans un contexte socio-économique qui pousse à toujours plus de rentabilité au dépend, et de la qualité de vie, et de la qualité des produits. La course au rendement tue à petit feu un certain mode de vie, fait de travail, de respect de la nature et donc des sols. Pourtant le vieil apiculteur, même si le nombre d'abeilles a diminué, croit encore en leur survie et les deux autres familles observent de façon critique l'évolution des prix qui leur est imposée, mais n'ont pas cessé de se battre.
Réalisé avec de petits moyens, ce film donne la parole aux paysans eux-mêmes. Il témoigne qu'il est encore possible aujourd'hui de produire dans le respect de la nature, mais que cela demande une volonté de fer et un travail immense. Lors de la discussion, il nous a semblé qu'en s'organisant au niveau local, il serait encore possible d'améliorer certains processus, de faciliter la vente aux consommateurs, de développer la communication et donc, la prise de conscience des autres paysans, des consommateurs, des responsables politqiues et des enseignants...
....

Die Schweizer Bauern haben einen schweren Stand: Sie arbeiten hart und verdienen so wenig, dass staatliche Subventionen über 80% ihres Einkommens ausmachen. Subventionen, deren Höhe davon abhängt, wie die Parlamentarier in Bern abstimmen. Dementsprechend melden jeden Tag einheimische Landwirschaftsbetriebe Konkurs an. Es drängt sich die Frage auf, ob es in 20 Jahren überhaupt noch Schweizer Bauern geben wird.

In seinem Dokumentarfilm portraitiert Daniel Künzi die jurassischen Biobauern Paul und Isabelle Sautebin, die vor 20 Jahren ihre Tätigkeiten als Uhrmacher und Lehrerin niederlegten, um einen Bauernhof zu übernehmen. In den Fokus rückt dabei auch die Familie Hofstetter, die eine Imkerei betreibt, sowie die Familie Willemin-Gerber, die Milch für den berühmten 'Tête de Moine'-Käse produziert. Um ihre Existenz zu sichern, helfen die drei Familien einander aus, wo sie nur können.
........