→ ART/MUSÉES

EXPOSITION IMAMOU

Au commencement était l'eau. Littérature, arts
et spiritualités d'Haïti

DU 14 MAI AU 15 JUIN 2024

• UNIVERSITÉ DE ZURICH, BIBLIOTHÈQUE ROSE



Université de Zurich
Bibliothèque du département des langues et littératures romanes
Zürichbergstrasse 8
8032 Zürich

Vernissage:
14 mai 2024

En collaboration avec le Collegium Helveticum, la Chaire de littérature française et de l'histoire de la philologie romane (Prof. Ursula Bähler) du Romanisches Seminar de l'UZH, Aux arts etc.


Lors du vernissage en deux temps et deux lieux:

16h15h : Projection & discussion avec l'écrivaine Kettly Mars et la réalisatrice Madafi Pierre

Collegium Helveticum Semper Sternwarte der ETH Meridian Saal Schmelzbergstrasse 25 8006 Zurich

...

18h30 Visite guidée de l'exposition avec la curatrice Keabetswe Boccomino suivie d'un apéro

Université de Zurich, Institut de langues et littératures romanes, Zürichbergstrasse 88032 Zürich

 

 

 

 


Dans le vaudou haïtien, Agwe est le maître des flots de la mer. Il est le protecteur des marins et des bateaux mais aussi des animaux et des végétaux qui vivent dans la mer. Son navire, IMAMOU, est dit transporter les âmes des mort·es dans l'au-delà. Il a créé les larmes d'eau salée pour pleurer les défunt·es et aidé les âmes des personnes qui ont subi des crimes contre l'humanité lors de la traite des esclaves. Les fêtes d'Agwe se déroulent sur le rivage où l'on porte à l'eau le bateau dans une procession symbolique.

En prenant le bateau mystique d'IMAMOU comme point de départ, cette exposition s'intéresse aux expressions artistiques et littéraires des spiritualités haïtiennes liées à la mer, au départ, à la navigation et au (re)commencement.

Quelles histoires racontent les eaux? Quelles images, quels textes et quels rites permettent aux Haïtien·nes de (re)nouer avec les ancêtres et avec la nature, de soigner les traumas individuels et collectifs de la violence coloniale passée, et de faire face aux exigences quotidiennes comme les instabilités politiques, les mouvements des terres et des corps, et les effets du réchauffement climatique qui transforment l'écosystème maritime?

Publié le 8 janvier 2024